plendefrruesjp

10. Lipno.

Une ville du district de l’histoire qui remonte au début du Moyen-âge, située au bord de la rivière Mień. Le privilège de location a été donné à Lipno par le prince de Dobrzyń, Władysław Garbaty en 1349. Après les destructions causées par les invasions des Lituaniens, des Prussiens et des Chevaliers Teutoniques et aussi par des épidémies, la location de la ville a été rénovée par le roi Ladislas Jagellon en 1422. Le destin de Lipno étaient comparable à celui Rypno et à toute la Terre de Dobrzyń, mais à partir de 1466, pendant la période de la République, se réunissaient les diétines choisissant des députés pour la diète. 

Après le premier partage, des drapiers allemands, des marchands et des artisans juifs se sont installés. Les habitants de Lipno ont prouvé leur patriotisme plusieurs fois, en participant tour à tour à l’insurrection de janvier (3 août 1863, une escarmouche près de la ville), en 1916 à l’Organisation Militaire Polonaise, dans les années 1918-1919 à La garde Civique, pendant l’occupation allemande dans l’Armée Nationale. Des tombes et des monuments dans le cimetière témoignent de leur dévouement. Aujourd’hui, la ville surmontant des difficultés économiques, se développe malgrès tout avec des industries et modernise son infrastructure. De Lipno vient une actrice célèbre du cinéma muet, Pola Negri, dramaturge et metteur en scène, Wincenty Rapacki, le notable économiste Leszek Balcerowicz. Lech Wałęsa a fréquenté l’école professionnelle de Lipno.

Les objets qui valent le détour : une église gothique du XIVème siècle, transformée avec la période du baroque et du rococo, l’autel principal du début du XVIIème siècle, déplacé de l’église à Skępe, y compris  la peinture de Wojciech Gerson « Assomption de Sainte Marie » ; à la place de Dekert l’hôtel de ville du classicisme du 1831 et les immeubles de la même époque ; une église protestante néogothique des années 1865-1868. Il y a La Chambre de Mémoire de Pola Negri avec des souvenirs originaux de l’artiste dans le Centre Local de la Culture. 

Sur le cimetière Il y a des tombes et des monuments d’Antoni Grabowski, un militant et compagnon de Napoléon Bonaparte sur l’île de Sainte Hélène, de Jan Starzyński, le commandant de la Garde Civique, tué par des envahisseurs bolchéviques en 1920, des tombes des militants de l’Organisation Militaire Polonaise et des tombes de la première et la seconde guerre mondiale. 

Lipno est l’organisatrice des Championnats annuels de Pologne du Moto-cross dans les catégories : MX65, MX2 Junior, MX1.