plendefrruesjp

1. Szafarnia et la trace de Frédéric Chopin.

Szafarnia est une campagne située près de Golub-Dobrzyń où dans la cour de Dziewanowscy en 1824 et 1825 Frédéric Chopin a passé les vacances. Il a eu occasion de participer à okrężnem, c’est-à-dire à la fête traditionnelle de la moisson à Obrów (1824) et à Szafarnia (1825) ; il pouvait également profité du folklore polonais de musique et de danse pendant des noces à Bocheniec. Non seulement il a écouté mais encore il a rejoint volontiers les musiciens populaires. Il a écrit le 26 août 1825 à ses parents de Szafarnia ceci : Dorwawszy się do zakurzonego smyka jak zacznę basować, takem tęgo dudlił, że się wszyscy zlecieli patrzeć na dwóch Fryców, jednego na skrzypkach, drugiego na jednostrunnej, monokordycznej… rzępolącego basetli… La terre de Dobrzyń était le portait de la musique populaire de Cujavie et le type dominant des mélodies de danse. C’étaient les cujaviennes avec du rythme de mazurka ¾, une ligne mélodique originale (cantilène) et modifiable dans le temps appelé par les musiciens tempo rubato. En réalité, les mazurkas de Chopin ont été basées en musique populaire de Terre de Dobrzyń et pas en inspirations mazoviennes. Les vacances dans les maisons d’anciennes familles de la noblesse constituaient une école du patriotisme pour le jeune Fred. Les traditions, entre autres, la participation dans l’insurrection de Kościuszko (1794) et la mémoire de Jan Nepomuceń Dziewanowski, héros de la bataille dans la gorge de Somosierra (1808), y étaient toujours vives. Aujourd’hui, dans le palais éclectique construit au début du XXème siècle à la place de l’ancienne cour, entourée aujourd'hui d'un parc paysagé rénové qui existait déjà au temps des séjours du jeune Chopin, on trouve le Centre de Chopin. Il y a une exposition permanente du musée liée au compositeur, on organise régulièrement des concerts et des récitals et le Concours international de piano Frédéric-Chopin pour les enfants et les adolescents. Les villages placés sur la trace des séjours du jeune Chopin : Golub-Dobrzyń, Kikół,  Obory, Obrowo, Płonne, Sokołowo et Ugoszcz aussi valent le coup d'être visité.

 
 
L'excursion en voiture de Toruń « en trace de Frédéric Chopin »,  d'une longueur de 114 kilomètres. Le départ direction vers Varsovie. (21 km) Obrowo (une cour classique et un parc de XIXème siècle) – (5 km) Czernikowo (une église gothique de XIVème siècle) – (9 km) Kikół (un palais classique de 1970, le lac de Kikół avec la baignade) – entre Kikół et Zbojno un paysage protégé « Drumliny Zbojeńskie » (chaine de collines) – (23 km) Obory, dans le sanctuaire de cet endroit Chopin a joué de l’orgue en 1824, une église et un monastère baroque des carmélites du XVIIème siècle, une sculpture gothique « Pieta » du XVème siècle, l’aménagement est très riche – (5 km). Ugoszcz (un palais éclectique du XIXème siècle) – (8 km) Radomin (une campagne connue du XIIème siècle, une église romane transformée en période de gothique) – (5 km) Płonne (une église gothique de 1402, transformée, un obélisque en l’honneur de Jan Nepomuceń Dziewanowski, le commandant en charge des chevaux-légers dans la gorge de Somosierra en 1808, une réserve naturelle «Góra Modrzewiowa» avec des mélèzes âgés de 400 ans qui constituent la frontière est par la portée de ce genre d’arbres). Entre 1926 et 1928, l’excellente écrivaine Maria Dąbrowska (1889-1965) a passé l’été à Płonne, chez sa sœur Helena. Dans ce temps-là elle a écrit à son mari : Mnie ta przyroda  tu trzyma, te jeziora, strumienie… To zdumiewające miejsce jest całą skończoną w sobie epopeją… stamtąd wyjdzie piąta moja książka, wielka epopeja współczesnej wsi. Dans les années 1932-1934 on a publié son roman « Les nuits et les jours ». A l’école, il y a Chambre Régionale de Mémoire de Maria Dąbrowska. – (4 km) Szafarnia – (9 km) Golub-Dobrzyń – durant la période 1815-1916 la ville était frontière entre l’Allemagne et la Russie. Dans la partie de Dobrzyń une église classique de 1823 avec un crucifix gothique précieux ; dans la partie de Golub un château (1296-1309) à la place d’une ville forte du début du Moyen-âge, une église gothique (1293-1350) avec l’inférieur richeen œuvres d’art – (5 km) Sokołowo (un palais éclectique du XIX ème siècle, un parc paysage avec des monuments de nature). Là, Frédéric Chopin a souvent rendu visite à son ami Jał Białobłocki. Puis le retour à Torun.