plendefrruesjp

Nature

Un Inlandsis scandinaf  était un sculpteur. Il créait les reliefs du paysage par les lois de la physique et de la chimie avec une mystérieuse dépendance de la cinétique du système solaire en connexion incroyable avec le cosmos. Le glacier affinait sa création  pendant des milliers d'années. Lorsqu'il reculait, plus exactement fondait, l'eau formée des fleuves dont les courants travaillaient la surface de la Terre. L'eau creusait des gouttières et y formaient des lacs. Les rochers colorés  transportés les montagnes du nord en tant que collines morainiques, chaînes onduleuses des drumlins bossus, levées d’eskers, sandurs plats et sablonneux, formaient de larges vallées, sur lesquelles coulent encore aujourd'hui  la Vistule et la Drwęca. La conséquence des arrêts plus longs de l’inlandsis sont aussi les collines relativement élevés (100-150 m) dont la chaîne, le Plateau Dobrzyńska est situé entre les vallées de la Vistule, de la Drwęca et de la Skrwa.
Les géographes ont appelé  cet espace de paysage postglaciaire avec de nombreux lacs « la région des lacs ». La terre de Dobrzyn constitue sa partie sud. Nous avons ici des lacs profonds avec des  gouttières sur leurs bords allongés de différentes formes et aussi de petits points plats ovales formés dans les enfoncements après la fusion des solides glaciaux. Parmi plusieurs dizaines de lacs de cette région, les plus grands sont : Urszulewskie (250 ha), Żalskie (Wielgie - 160 ha), Wielkie (133 ha). Les pêcheurs ont la chance d'y pêcher : brochet, sandres, perches, tanche, anguilles, carpes, brème, gardon, corégone.
la Drwęca environnante,  la Terre de  Dobrzyń du nord-ouest constitue sur toute sa longueur (plus de 100 km) une réserve unique ichtyologique en Pologne et en Europe. Entre autres, la truite, le saumon, la truite de mer et la vimbe sont protégés. La Skrwa -  depuis des milliers d’années constitue la frontière naturelle entre la Terre de Dobrzyń et la Mazovie de Płock – cette rivière tente les kayakistes avec d’alléchants chemins serpentant des bords boisés. La Vistule est aussi attractive de part ses bords hauts de Dobrzyń ainsi que de la Cujavie plate. Il est en effet possible de regarder des régates de voile internationales dans le lac artificiel de Włocławek. Les affluents rive gauche de Drwęca sont aussi très intéressants: Rypienica et Ruziec. 

Une œuvre sculpturale de l’ inlandsis, après sa cession, d'au moins deux mille ans a été soumise à l’effet des pluies, de la sécheresse et des tempêtes, dont des moraines arides et des sandurs qui recouvraient le sol. Par endroit,  des vents et des inondations ont emportés les graines de plantes et d'arbres.
La nature vivante a commencé un travail de peinture sur le relief mort du paysage. La variation de la température sur six mois a permit à la nature  de s'adapter aux conditions, en variant les couleurs. L'homme cultivant les plantes comestibles et utiles pour sa propre vie, a complété ces couleurs par des centaines de variations, de nuances, dans les tons de vert, jaune,  marron et noir.
L'homme, après des siècles d'une exploitation impitoyable de la nature a commencé à créer des réserves, des parcs nationaux et des Zones du Paysage Protégé. La terre de Dobrzyń possède  quelques réserves : „Szumny Zdrój”, „Tomkowo”, „Okalewo”, „Zielona Kępa”, „Bobrowisko”, „Torfowisko Mieleńskie”, „Góra Modrzewiowa” i „Kulin”. Dans cette dernière , sur une rive escarpée de la Vistule pousse une plante vivace extrêmement rare appelée dictame, qui pourrait être un buisson  ardent biblique de Moïse. Elle doit son nom à ses propriétés étranges de sécrétion d'une huile essentielle magique, qui, au moment de la floraison dans des conditions d'air sec et chaud s'enflamme spontanément. La rivière de Drwęca sur toute sa longueur (219.3 km) constitue une réserve de nature insolite ichtyologique. Les 37 espèces de poissons dans les rivières des plaines y vivent, mais aussi typiques pour ses ruisseaux de montagne – on y retrouve : la truite, la truite de mer, et le saumon. Le monde des reptiles, des amphibiens et des mammifères est également riche. On peut rencontrer des élans dignes et des cerfs généreux (Cervus elaphus), des chevreuil, des sangliers, des martres, des belettes, des blaireaux, des loutres et des castors ; une espèce de mammifère  intéressante semi-aquatique,le crossope aquatique (Neomys fodiens), dont la salive contient du venin paralysant sa victime. Les 140 espèces d'oiseaux plus 49 arrivant en hiver  en raison des conditions favorables  sur  la Région des lacs de Dobrzyński. La plupart d'entre eux sont protégés, en particulier : la cigogne noire, l'aigle pomarin, le faucon (kobus et faucon crécerelle) et pygargue à queue blanche.
La partie du nord-est de la Terre de Dobrzyń avec la réserve  de "Szumny Zdrój" comprend le Parc de Paysage Górznieńsko-Lidzbarski et au sud-est de l'embouchure de la Skrwa à la Vistule entre dans le Parc de Paysage boisé Brudzeński.